Mail

Si vous souhaitez prendre contact avec moi : lemanegeabulle@gmail.com

jeudi 19 novembre 2015

Une robe en noir et blanc




Depuis le week-end dernier, il n'y a qu'un seul mot en bouche, que je me refuserai de prononcer ! Quelque chose d'ignoble s'est passé et je vous en parle parce que nous avons été confrontés au pire des actes qui puisse être commit.

Le vendredi 13, était l'occasion de participer à un week-end organisé par mon entreprise, avec plusieurs de mes collègues. Départ à 6h du matin, en direction de Paris. Après plusieurs heures de bus, nous voilà arrivés à Paris prêts à déjeuner dans un petit restaurant. Après une visite de la capitale en bus, nous sommes passés devant les endroits atteints sans se douter une seule seconde que quelques heures plus tard, se passerait la pire des choses. Nous avions repéré un petit bar idéal pour nous petits alsaciens amateurs de bières :o) 


Le soir, nous sommes allés au Stade de France voir le très beau match France-Allemagne quand soudain, d'effrayantes explosions ont eu lieu. Nous avons été contactés par des amis restés en Alsace qui nous ont rapidement fait un topo de la situation. Je ne raconterai pas en détail ce qu'il s'est passé ce soir-là, je ne souhaite pas oublier mais nous avons décidé d'être FORT, de ne pas leur donner de crédit ! C'est pour ça que je ne cite aucun nom, aucun mot en relation avec les actes commis.

Et comme j'ai envie de reprendre du poil de la bête, de profiter de la vie, de m'éclater je vais vous parler maintenant de ce qui anime mon temps libre.

Quelques semaines auparavant, j'avais cousu dans ce tissu trouvé chez Toto tissus, une robe issue d'un magazine Burda. Je m'habille normalement en taille 36 pour les hauts et les robes et en taille 34 pour tout ce qui est jupe, short, pantalon (voir même 32 selon certains magazines). Pour cette robe, j'ai été trop ambitieuse, je me suis lancée sur un 34. Aaaaaaaaaaiiiiiie ! Catastrophe au niveau des épaules et du dos, j'ai du défaire quelques coutures et agrandir un peu, heureusement que je laisse une marge de couture suffisante.

Je ne vais pas m'étaler plus longtemps, je vous laisse découvrir cette robe. Bon, ok, je ne suis pas douée pour jouer au mannequin, mais ça va s'améliorer :)





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire