dimanche 21 janvier 2018

Jupe en gabardine



Nous les couturiers, couturières, on se dit toujours la même chose : il faut puiser dans le stock ! Parfois on y arrive et on est fièrt de porter le vêtement sans avoir acheté un nouveau tissu.

C'est ce qui s'est passé il y a peu de temps. Il me restait un petit morceau de gabardine que j'avais utilisé en 2013 pour la conception d'un duffle coat.
Ne sachant pas ce qu'il allait devenir, je l'ai remisé dans l'armoire quand un jour, je suis tombée sur le patron d'une jupe dans le Burda easy AH 2017. 

3ème version du top Tilda



Habituellement, je ne reproduis pas plusieurs fois le même patron parce que je trouve dommage d'avoir une même version déclinée en plusieurs matières alors que j'ai des dizaines et dizaines et dizaines de patrons sur mes étagères.

Sauf que le top Tilda de La maison Victor est une excellente base. Le patron est ultra basique, il peut être décliné dans plein de matières et peut être customisé à volonté !

lundi 15 janvier 2018

Chemisier Louisa



Ce n'est pas le printemps et pourtant j'ai eu envie de faire un chemisier léger et ample pour changer de tous ceux que j'ai, qui sont cintrés.

En attendant les beaux jours, il restera dans mon dressing ou aura le droit de prendre l'air avec un gilet par dessus.

dimanche 14 janvier 2018

Une mini robe à poils !



Cet été, j'ai trouvé sur le site de Lolie Shop un jersey noir à poil (oui oui à poil ;-) ) en solde pour quelques petits euros. Je ne me souviens plus exactement, mais il devait être à peu près à 5 € le mètre. 

Une fois reçu à la maison, j'étais quelque peu hésitante... Je l'adorai avec ses poils longs et tout doux, mais en même temps qu'est-ce que je pouvais bien en faire ???

dimanche 7 janvier 2018

Une robe boule aux grandes poches



Le jersey est la matière la plus agréable à porter. Le tissu est plus ou moins fin en fonction de celui que l'on choisi, mais extensible ce qui permet d'être à l'aise en toutes conditions.

Celui que j'ai choisi n'est pas très extensible, mais fin et très agréable à porter. A l'achat, je ne savais pas vraiment quoi en faire, je pensai au départ à un tee-shirt pour mon homme. 

J'ai changé d'avis en feuilletant mes magazines et principalement en tombant sur la robe n°16 de OTTOBRE 05/2016.

J'avais un peu peur de l'amplitude avec les poches kangourou, la crainte que cela ne fasse plus boule que robe et puis une fois cousue, la robe est plutôt féminine. Je pense que c'est grâce au choix du tissu fin.
J'ai cousu une taille 36 pour un 36 habituel que j'ai raccourci de 9 bons centimètres.
On peut mixer les styles, le week-end avec des baskets et la semaine avec des talons et un joli collier.



Robe 16 Relaxed
Magazine OTTOBRE A/H 5/2016
Taille 36

samedi 6 janvier 2018

L'huile prodigieuse maison



Ce soir, j'ai eu envie de vous parler d'autre chose que de la couture et de vous faire partager une toute nouvelle expérience inaugurée pendant les vacances de Noël.

Je suis tombée un jour, complètement par hasard, sur un blog beauté. L'article sur lequel j'ai flashé est de pouvoir faire son huile prodigieuse soi-même et ayant en tête le projet de faire mes produits de beauté maison, j'ai mûri cette idée quelques temps.

Le dimanche avant les vacances, j'ai passé commande sur le site de aroma zone et la livraison fût très très rapide. Le mercredi, mon petit carton était dans la boîte aux lettres.

Il ne me restait plus qu'à suivre la recette de l'huile prodigieuse trouvée sur le blog de La ptite Noisette. J'ai mixé plusieurs combinaisons pour faire des tests. 
Au final, après essai de mes trois flacons, tous différents, j'adore la texture qui n'est pas grasse.
Les petites paillettes sont très discrètes, ce qui permet de pouvoir mettre l'huile même pendant une journée de travail.
La seule différence, est que l'on s'attend à retrouver l'odeur de la célèbre huile mais le résultat est très différent et plutôt agréable. 

Pour conclure, je la trouve même plus hydratante que l'originale et le fait de faire ses produits de beauté m'enchante beaucoup. Je pense que la prochaine étape sera de faire ma crème pour le visage.


mercredi 27 décembre 2017

Grand foulard carré

Dans le carton qui enveloppera le plaid et qui partira chez sa destinataire, il y aura aussi un grand foulard cousu dans une viscose fine et très douce.

Le foulard a été coupé en carré de 1,50 m sur 1,50 m. J'ai cousu un ourlet très fin pour que cela ne se voit à peine.

Pour le porter, rien de plus simple, on plie le foulard en deux de façon à avoir un triangle et ensuite on le roule à la largeur souhaitée et hop autour du cou et le tour est joué !





1,50m de viscose fine Mondial Tissu 

 

Jupe en gabardine

Nous les couturiers, couturières, on se dit toujours la même chose : il faut puiser dans le stock ! Parfois on y arrive et on est fièrt...